Le temps des miracles

Auteur : Anne-Laure Bondoux

Editions : Bayard jeunesse

Pages : 255

Résumé :

Lorsque les douaniers m’ont trouvé, tapi au fond d’un camion à la frontière française, j’avais douze ans et j’étais seul. Je n’arrêtais pas de répéter : «jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité». Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j’étais venu du Caucase jusqu’ici, dans le pays des droits de l’homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j’avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s’était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j’avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j’ai toujours gardé l’espoir de retrouver cette femme au coeur immense, qui avait le don d’enchanter ma vie.

Ce que j’en ai pensé :

Anne-Laure Bondoux est une auteure de littérature jeunesse qui marque. Ses livres deviendront, je n’en doute pas, des classiques. Elle a une écriture vraiment bien à elle, pleine de tendresse, d’émotions, de sentiments. Elle sait raconter les histoires, y mettre le ton, et nous bouleverser. Et l’histoire de ce petit Blaise Fortune n’échappe pas à la règle. On rencontre ce petit garçon lors d’un attentat contre un train dans le Caucase. Sa maman est morte, et il est recueilli par Gloria, qui va prendre soin de lui.

Malheureusement d’actualité, le thème des réfugiés va être abordé ici avec beaucoup d’empathie, de tendresse. La fuite perpétuelle, la précarité, la faim, le travail, rien ne va être épargné à ce petit garçon, qui n’aura de cesse de rechercher sa maman, sous l’oeil attentif de Gloria, son ange gardien. Un très beau roman rempli d’amour, dans un monde hostile plein de guerre et de violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *