Mes meilleures lectures de 2018

J’ai moins lu que d’habitude pendant cette année 2018 (65 livres en tout), mais j’ai fait de belles découvertes. Deux sagas contemporaines, de plus en plus de fantastique, toujours un peu de polars nordique, et du classique !


Voici donc ce que j’ai lu de meilleur cette année passée :

– La saga de L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante

Cette saga retrace l’histoire de deux fillettes dans un quartier pauvre de Naples. On les voit évoluer de façon complètement différente tout au long de leur vie. Un saga haletante, très bien écrite… qui sort bientôt en film !



– La trilogie québéquoise « Le goût du bonheur » de Marie Laberge, avec « Gabrielle », « Adélaïde » et « Florent »

Une trilogie québécoise qui retrace avec beaucoup de brio la vie d’une famille dans les années 30. Les personnages sont forts et inoubliables, et le récit dans la langue du pays est savoureuse.


Du fantastique, avec : 
– La trilogie « Le puits des mémoires » de Gabriel Katz… je me suis régalée !!

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, ni de la raison pour laquelle il se retrouve là, en haillons, sur une terre nue et glacée. Sur leur trace, une horde de guerriers venus de l’autre bout du monde met le royaume à feu et à sang pour les retrouver.

J’ai découvert Gabriel Katz avec cette trilogie, et je compte bien lire tout ce qu’il a écrit. Cette trilogie a été pour moi un coup de coeur monumental que je recommande vivement !



– L’intégrale des épées de glace d’Olivier Gay

Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père. Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur coeur, ils décident d’annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron.

Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage vers le Nord s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria. Car, désormais, l’Empire va trembler.

Ahhhhh, que j’ai aimé cette trilogie ! c’est de la grande fantaisie, avec une écriture puissante et une intrigue parfaitement maîtrisée. Du très bon !



– Elantris de Brandon Sanderson

Il y a dix ans, la sublime cité d’Elantris, capitale de l’Aléron, a été frappée de malédiction. Ses portes sont désormais closes et nul ne sait ce qui se passe derrière ses murailles. Kaë est devenue la première ville du royaume. Quand la princesse Sarène y arrive pour épouser Roaden, l’héritier de la couronne, on lui apprend qu’il vient de mourir. Veuve d’un homme qu’elle n’a jamais vu, Sarène choisit pourtant de rester à la cour, et tente de percerle mystère d’Elantris…

J’ai donc découvert Brandon Sanderson avec ce livre, et j’ai adoré. C’est de la très bonne fantaisie, avec des intrigues politiques très intéressantes (pourtant je ne suis vraiment pas férue de politique !), dans un univers incroyable. Et pour ne rien gâcher à la lecture, la princesse Sarène a un caractère bien trempée qu’il est vraiment délicieux de suivre. Je vais continuer de découvrir cet auteur en 2019, c’est un de mes objectifs 😉



– La trilogie de « La reine du Tierling » d’Erika Johanson

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l’escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit. Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente. Long périple semé d’embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats… Pour Kelsea, l’épreuve ne fait que commencer.

Une saga très immersive, que l’on n’arrive plus à lâcher une fois commencer. J’ai enchaîné les tomes sans pouvoir m’arrêter 😉


Toujours du polar nordique, avec Peter May 
– L’île au rebus
– La trace du sang 

Peter May est, je pense, mon auteur de polars nordiques préféré. J’adore la façon dont il arrive à créer des ambiances. Quand on entre dans ses livres, on se retrouve une sur île, on a froid, le vent vient fouetter le visage, on peut presque sentir le sel sur les lèvres. Ces descriptions de paysages sont à couper le souffle, ses personnages sont bien travaillés, et ses intrigues prenantes. J’attends sa prochaine sortie avec impatience !


Et j’ai fait une petite boulimie de classique cet été en lisant une partie de la bibliographie de Jane Austen, avec 
– Orgueil et préjugés
– Raisons et sentiments
– Mansfield park
– Emma


Et vous, quelles lectures vous ont marqué pendant l’année 2018 ?

2 pensées sur “Mes meilleures lectures de 2018

  • 16 janvier 2019 à 20 h 22 min
    Permalink

    Bonjour Hélène, je suis impatiente de lire la saga de l’amie prodigieuse. En 2018, j’ai découvert Franck Thilliez, cet homme est un dieu ! Je t’embrasse bien fort 😘 Pimousse

    Répondre
    • 17 janvier 2019 à 12 h 39 min
      Permalink

      Ahhhhh, j’adore Franck Thilliez aussi !!! j’avais commencé la série Sharko/Hennebelle…. faut que je m’y remette. Cet auteur est un maître dans son domaine 😉
      Je t’embrasse bien fort ma pimousse

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *