Mörk

Ragnar Jonasson

Editeur : La martinière, collection Fiction

Nombre de pages : 336

Résumé :

À Siglufjördur, à l’approche de l’hiver, le soleil disparaît derrière les montagnes pour ne réapparaître que deux mois plus tard. Ce village perdu du nord de l’Islande plonge alors dans une obscurité totale…
Le jeune policier Ari Thór veille sur la petite communauté sans histoires. Mais son collègue, l’inspecteur Herjólfur, est assassiné alors qu’il enquêtait aux abords d’une vieille maison abandonnée. L’illusion d’innocence tombe. Tous les habitants n’avaient-ils pas, au fond, une bonne raison de semer le chaos ? Elín, qui fuit un passé violent. Gunnar, maire du village, qui cache d’étranges secrets… Pour reconstituer le puzzle, il faudra aussi écouter cette voix qui murmure, enfermée derrière les cloisons d’un hôpital psychiatrique, et qui tient peut-être la clé de l’énigme.

Ce que j’en ai pensé :

J’aime beaucoup les polars nordiques, et leur ambiance hivernale, froide, la description des paysages assez hostiles et des temps glacial et pluvieux. Je n’ai pas été déçue en découvrant ce nouvel auteur. J’ai pu découvrir dans son premier livre l’Islande et ses ambiances réfrigérantes, ainsi que ses journées qui ne voient pas le soleil. A travers les descriptions de l’auteur, j’ai été enthousiasmée par ce pays mystérieux.

Au niveau de l’histoire, on découvre rapidement Herjolfur, inspecteur de police, qui va se faire tirer dessus dès le début du livre devant une maison délabrée. C’est son collègue Ari Thor, qui va suivre l’enquête et démêler le vrai du faux pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer.

On découvre au décours de l’enquête des personnages intéressants, intrigants… ainsi qu’en parallèle de l’histoire, un homme enfermé dans un hôpital psychiatrique. Les chapitres s’enchaînent alternativement, et l’auteur arrive à soutenir notre intérêt et notre attention au fil des pages… jusqu’à la fin.. une fin qui par contre, n’a pas été pour moi à la hauteur du reste du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *