Shades of magic

V.E. Shwab

Editions : Lumen

Nombre de pages : 505

Résumé :

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. 

Ce que j’en ai pensé :

Ce livre fait partie d’une sage de 3 tomes, une saga qui a fait beaucoup de bruit dans le monde du livre young-adult. Il a eu énormément de succès.

J’ai pourtant eu du mal à rentrer dans l’histoire, et le début m’a paru bien long. Le contexte et l’histoire sont bien expliqués, les personnages bien cernés et détaillés.. mais justement, c’était long, et l’histoire a mis du temps à démarrer.

Ensuite, j’ai eu plaisir à retrouver les personnages, et à les suivre dans cette aventure à travers différents Londres. Les deux personnages principaux Kell, le magicien, et Lila, la jeune voleuse, font une paire dynamique et prometteuse. Le livre est assez épais, et pourtant l’histoire m’a parue vite terminée une fois qu’elle a vraiment commencé. Je lirai le deuxième tome avec grand plaisir, peut-être dans la foulée d’ailleurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *